Systèmes d’étaiements porteurs

Mise en place centimètre par centimètre

La réalisation du nouveau contournement de Vilshofen an der Donau a nécessité la construction d'un pont en béton précontraint de 82 mètres de long et 16,66 mètres de large qu’emprunteront désormais la ligne ferroviaire double voie Vilshofen-Passau et la route nationale B8. Outre les deux culées, trois fines piles rondes centrales supportent le tablier. En raison de l’étroitesse des fondations des piles et du faible rayon du pont de 130 mètres, le soutènement de l’étaiement porteur au niveau des axes de piles a nécessité le recours à une solution complexe de chevêtres pour élargir les fondations dans le sens longitudinal. De plus, il fallait choisir un concept de bétonnage ne portant atteinte à aucun moment à l’équilibre de l'étaiement porteur. Pour l'érection des quatre tours d'étaiement (poteaux pour charges lourdes röro S150) prévues par axe de pile, des piètements en porte-à-faux spéciaux ont été disposés sous la périphérie du pont pour répartir les forces exercées par l'étaiement porteur complété par des poteaux transversaux et des poutres longitudinales HEB 1000. Le montage des poutres HEB et du coffrage au-dessus des voies ferrées a été réalisé à l’occasion d’une fermeture nocturne de huit heures. Dans ce contexte, il s’est avéré particulièrement positif que thyssenkrupp Infrastructure dispose de loin du plus grand stock de matériels d’étaiements porteurs, car tous les composants ont pu être livrés sur le site rapidement et juste à temps.

Après démontage de l'étaiement porteur et du coffrage, le tablier de pont achevé a été abaissé de 190 centimètres au total en décembre 2020. Au cours de cette opération, le soutien temporaire du tablier était assuré par l’intermédiaire de piles dites de mise en place et de presse qui avaient été installées, ainsi que le système de levage synchrone, sur les têtes de piles et les culées par les experts hydrauliciens de thyssenkrupp. Ainsi, la commande d’abaissement du tablier axe par axe était assurée par un total de 16 presses - deux par culée et quatre par pile - interconnectées via un ordinateur.

Si les travaux de finition du pont sont eux aussi terminés comme prévu d'ici la mi-2021, les premiers véhicules devraient pouvoir emprunter la rocade en 2024.

thyssenkrupp Infrastructure GmbH
Une fermeture de 8 heures a été nécessaire pour la mise en place de l’étaiement porteur et du coffrage étanche au-dessus de la voie ferrée.
thyssenkrupp Infrastructure GmbH
Les fondations existantes des culées ont pu être utilisées pour l’installation des tours d’étaiement constituées de poteaux pour charges lourdes röro S150.
thyssenkrupp Infrastructure GmbH
Abaissement sans problème grâce à deux presses par culée.

Faits & chiffres

Maître d’ouvrage :Staatliches Bauamt Passau
Réalisation :  Mayerhofer Hoch-, Tief- und Ingenieurbau GmbH, Simbach am Inn
Planification :Fritsche und Partner mbH, Deggendorf
Equipement :Système de levage synchrone hydraulique à 16 presses assisté par ordinateur
Matériel :Poteaux pour charges lourdes rörö S150, poutres HEB 1000