You are using Internet Explorer 11 or earlier, this browser is no longer supported by this website. We suggest to use a modern browser.

Rehaussement de la station haute du téléphérique 3-S de Pardatschgrat à Ischgl, en Autriche

Rehaussement de la station haute du téléphérique 3-S de Pardatschgrat à Ischgl, en Autriche

Le bâtiment repose sur 26 piliers au total. Avec le revêtement en béton armé et les traverses supplémentaires, ces piliers forment une structure solide. Avec le recul du pergélisol, des tassements de piliers compris entre 0 et 80 millimètres se sont produits durant la saison d’été 2015. La conception de la station haute prévoyait dès le départ d’éventuelles corrections sur chaque pilier pour compenser les tassements.

Dû à l’effet de cadre, les tassements et les corrections nécessaires provoquent des transferts de charge très importants au niveau des fondations. Le challenge consistait pour nous à compenser ces tassements de manière ciblée, ce qui nous permettait d’éviter des contraintes trop élevées, et donc inadmissibles, sur les fondations. Les cavités résultantes ont été dans un premier temps remplies par des injections dans le sol afin d’augmenter la force portante.

Nous avons ensuite installé sur 19 piliers deux cylindres hydrauliques à bague de réglage et un capteur électronique de position. Les 38 cylindres et 19 capteurs de position au total ont été raccordés par des tuyaux hydrauliques et des câbles de transfert de données à notre dispositif de levage synchronisé commandé par ordinateur. À partir de cette unité centrale, nous avons pu ensuite rehausser chacun des piliers millimètre par millimètre, en surveillant dans le même temps les effets exercés sur les autres piliers.

Résultat : la station haute a retrouvé exactement son niveau initial.

Rehaussement de la station haute du téléphérique 3-S de Pardatschgrat à Ischgl, en Autriche