Ecopont Northeim

Construction d’un écopont sur l’autoroute A7 près de Northeim

Avec la fragmentation croissante des paysages, l'homme empiète de plus en plus sur la nature et l'habitat des animaux sauvages. Les écoponts ou passages à faune sont des ouvrages qui permettent aux animaux sauvages de traverser en toute sécurité des voies de communication très fréquentées telles qu’autoroutes, routes nationales et lignes ferroviaires. Ils relient les habitats de la faune sauvage morcelés par les voies de circulation.

Un de ces écoponts enjambe l’autoroute A7 entre Hanovre et Cassel, près de Northeim. Le nouveau « pont vert » en arche d'une largeur de 80 mètres a été réalisé en sept tronçons distincts. Un coulage en continu s’avérant impossible en raison de la pression horizontale du béton, celui-ci-ci a dû être effectué selon la méthode dite « à pas de pèlerinage » à l’aide d’un cintre constitué de poutres treillis röro E 2000.

Le recours à cette méthode de construction présente pour la réalisation de voiles de béton de grande longueur des avantages techniques et logistiques. En effet, le voile est ici réalisé en tronçons séparés. On commence ainsi par couler un tronçon sur deux en ménageant des évidements aux extrémités pour améliorer la jonction ultérieure avec le béton de deuxième phase qui viendra combler les vides laissés. La chaleur d'hydratation dégagée lors de la prise du béton peut se dissiper de manière plus régulière. À l'étape suivante, les sections de voile manquantes sont coulées, les tronçons déjà en place rendant superflues les banches latérales. Ce processus de construction réduit les contraintes de traction du béton et donc le risque de fissuration dans la zone d'appui au-dessus des piles.

Ce type de construction a permis de se contenter de seulement 15 poutres de charpente contre 90 pour la réalisation d’un voile d’un seul tenant. La méthode du pas de pèlerin n'était pas seulement plus économique pour le client. Elle a aussi évité les fermetures d'autoroute prolongées qu’aurait nécessité le coulage du voile en une pièce du fait de l’utilisation massive, particulièrement chronophage, de matériel de coffrage. L'étaiement était régulièrement déplacé de tronçon en tronçon pendant la nuit. Cela n'étant possible qu’avec une fermeture totale de l’autoroute A7, de grosses perturbations du trafic ont ainsi pu être évitées.

Faits & chiffres

Matériel et, le cas échéant, quantitéPoutres treillis E 2000 sur unités d’étaiement réalisées à partir de différents systèmes de poteaux
ProjetAutoroute A 7 Hanovre – Cassel, Nouvel ouvrage BW 2036a, passage à faune au-dessus de l’A 7
Réalisation (mois, année)Septembre 2018 à novembre 2020
Maître d‘ouvrageNiedersächsische Landesbehörde für Straßenbau und Verkehr – Autorité du Land de Basse-Saxe chargée de la construction et des transports routiers
Planification de la construction du pontSSF Ingenieure AG, Munichen
Réalisation des travauxHentschke Bau GmbH, Bautzen
thyssenkrupp Infrastructure GmbH
La méthode du pas de pèlerin n'était pas seulement plus économique pour le client. Elle a aussi évité les fermetures d'autoroute prolongées.
thyssenkrupp Infrastructure GmbH
Les écoponts ou passages à faune sont des ouvrages qui permettent aux animaux sauvages de traverser en toute sécurité des voies de communication très fréquentées telles qu’autoroutes , routes nationales et lignes ferroviaires.