Protection contre les crues

Des rideaux de palplanches harmonieusement intégrés dans le paysage

Le littoral du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale s’étend sur 1 712 kilomètres, dont 354 kilomètres de littoral extérieur et 1 358 kilomètres de Bodden. En comparant les cartes d’il y a cent ans avec les cartes d’aujourd’hui, force est de constater que ce n’est pas seulement la forme du littoral qui a changé, mais que les terres émergées ont aussi sensiblement reculé.

Les champs d’application des rideaux de palplanches dans la protection contre les crues, notamment la protection contre les raz de marée pour les localités situées dans la zone intérieure ou dans le Bodden de la mer Baltique, sont multiples. L’autorité compétente en la matière est l’Office national de l’agriculture et de l’environnement (StALU), qui agit pour le compte du ministère de l’Environnement du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale.

De manière générale, les rideaux de palplanches peuvent avoir une fonction d’étanchement, de stabilisation et de reprise de charges. Ils sont utilisés avec succès aussi bien pour le renforcement de digues qu’en association autonome avec des sections de digues et des éléments mobiles de protection contre les crues telles que les ébeylières.

Partout où l’on est confronté à des problèmes d’espace et où, du point de vue écologique, un précieux biotope disparaît en raison de la construction d’une digue, les rideaux de palplanches peuvent être mis en œuvre avec d’excellents résultats. Un joint supplémentaire à élasticité durable dans les serrures de palplanches – par système d’étanchement de serrure HOESCH –, ainsi qu’un revêtement couleur en polyuréthane de 320 micromètres dans la partie visible augmentent la durabilité de l’ouvrage. Une couche de peinture permet par ailleurs d’embellir les rideaux de palplanches non revêtus afin qu’ils s’intègrent mieux dans le paysage.

L’expérience collectée durant de nombreuses années avec les eaux de la paisible lagune de Stettin souligne la nécessité de mesures de prévention contre les crues pour les localités environnantes. Suite à une crue de l’Oder, mais également à un fort vent de nord-est, le niveau des eaux a tellement monté que certains quartiers de stations touristiques connues comme Ueckermünde et Mönkebude se sont soudain retrouvés inondés. Une extension conséquente des ouvrages anti-crues permet d’exclure ces risques.

Protection anti-crues à Mönkebude am Oderhaff

À Mönkebude, station balnéaire et village de vacances, on a décidé pour des raisons d’espace de mettre en place dans le centre-ville une ligne de protection anti-crues d’environ 400 mètres de long sous la forme d’un rideau de palplanches. Ce rideau, constitué de profilés LARSSEN 603 K de 5,5 à 8 mètres de long, dépasse du sol d’environ 1,50 à 2,20 mètres et il est revêtu d’une quadruple couche protectrice de peintures résistantes aux UV. L’enduit peint descend jusqu’à 0,80 m sous la surface du terrain. Sa couleur verte lui permet de se confondre avec les arbustes plantés juste devant et donc d’être à peine visible. L’étanchéité du rideau de palplanches est garantie par un joint en plastique breveté HOESCH.

Pour des raisons de protection contre le bruit du fait que le rideau de palplanches jouxte des zones résidentielles, les palplanches ont été installées au moyen d’une presse à palplanches de type GIKEN-F 3. Un passage pour les voitures et un passage pour piétons permettent l’accès à la plage, au terrain de camping et aux installations portuaires. En cas de crue, ces ouvertures dans le dispositif de protection anti-crues sont fermées de manière sécurisée par une double rangée de batardeaux à poutres TKR. La préparation des palplanches par la pose de profilés d’étanchéité et l’application des couches de peinture protectrice SI KA ont été assurées par la société Hartmann de Dortmund. La succursale de Rostock de thyssenkrupp Infrastructure a fourni env. 250 tonnes de palplanches ainsi que le système de batardeaux à poutres TKR. Elle a également mis à disposition la presse à palplanches.

D’autres projets de protection contre les crues impliquant des palplanches HOESCH ont été réalisés à Kühlungsborn, au lac de Dassow, au lac de Conventer, près d’Heiligendamm, de même qu’au niveau de l’ouvrage d’écoulement du Stromgraben dans la Baltique, à Graal-Müritz.

Faits et chiffres

Maîtrise d’ouvrage Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
PromoteurOffice national de l’agriculture et de l’environnement (StALU) de Poméranie-Occidentale
ÉtudeProwa Eppler Ingenieurgesellschaft mbH, Stralsund/Greifswald
Maîtrise d’œuvre Colcrete - von Essen GmbH & Co.KG, succursale d’Ueckermünde
Matériel fourni par thyssenkrupp Infrastructure, succursale de Rostock
Matériel250 t, palplanches L603 K, EB, qualité S270GP EB, 5,5 à 8 m de long,
profondeur d’encastrement 4 m pour 1,50 m au-dessus du sol (= 2,50 m NM comme niveau d’eau théorique maximal)
environ 250 t de palplanches revêtues, dotées de joints à lèvres en PU HOESCH
Protection anti-crues double fermeture par batardeaux à poutres TKR, système SH 100
Machinesfonçage par presse à compactage à progression de type Giken-F3

Faits et chiffres

Maîtrise d’ouvrage Land de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
PromoteurOffice national de l’agriculture et de l’environnement (StALU) de Poméranie-Occidentale
ÉtudeProwa Eppler Ingenieurgesellschaft mbH, Stralsund/Greifswald
Maîtrise d’œuvre Colcrete - von Essen GmbH & Co.KG, succursale d’Ueckermünde
Matériel fourni par thyssenkrupp Infrastructure, succursale de Rostock
Matériel250 t, palplanches L603 K, EB, qualité S270GP EB, 5,5 à 8 m de long,
profondeur d’encastrement 4 m pour 1,50 m au-dessus du sol (= 2,50 m NM comme niveau d’eau théorique maximal)
environ 250 t de palplanches revêtues, dotées de joints à lèvres en PU HOESCH
Protection anti-crues double fermeture par batardeaux à poutres TKR, système SH 100
Machinesfonçage par presse à compactage à progression de type Giken-F3